Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

Peur de la fausse-couche : 7 idées reçues + 1 en bonus !!

 

Faire du sport 🏃‍♀️ manger épicé 🌶 ou faire l’amour ont un point en commun. Lequel ?

J’ai une autre question : quelle est la principale peur que l’on rencontre chez une femme enceinte, surtout en début de grossesse ?

Un petit indice, je vous en parle dans cet article

Et oui, il s’agit bien de la fausse-couche ! Et souvent, circule à son propos pas mal d’idées reçues ou de mythes qui peuvent déstabiliser, voire angoisser la femme enceinte, ce qui peut totalement se comprendre.

C’est pourquoi dans cette vidéo, je m’attache à déconstruire les idées reçues à propos des risques de fausse-couche. J’en ai trouvées beaucoup, mais j’ai essayé de me concentrer sur les principales. Sauf que… j’ai oublié de parler d’une idée reçue qui revient régulièrement 🤦‍♀️

C’est pourquoi je l’ai rajoutée plus bas, dans le texte de ma vidéo. Si vous la cherchez, vous pouvez aller voir dans la partie « bonus » du texte.

Je ne vous en dis pas plus et vous laisse découvrir cette vidéo 😊

 

 

Le texte de la vidéo :

Peur de la fausse-couche : 7 idées reçues + 1 en bonus !!

 

Est-ce que vous connaissez le point commun entre le sport 🏃‍♀️ des épices 🌶 et faire l’amour ? Non ?

Allez, un peu d’imagination 😉

Humm, difficile de trouver hein ! Et bien, le point commun est qu’il circule à leur propos des idées reçues sur le fait que faire ces choses-là ou les utiliser provoquerait des fausses-couches.

 

Faire une fausse-couche, c’est l’une des peurs principales que l’on rencontre chez une femme qui est enceinte. Cela peut même leur faire vivre des crises d’angoisse, peu importe qu’elles aient déjà vécue une fausse-couche ou pas.

Dans cette vidéo, nous allons parler de 7 idées reçues qui soit disant, provoquent une fausse-couche.

 

Je suis Carine Flutte, je suis psychologue et sur ma chaîne YouTube, je vous partage des pistes de réflexion et des conseils sur la maternité et le parentage proximal. Alors, pensez à vous abonner et à cliquer sur la cloche pour être notifié.e à chaque nouvelle vidéo.

 

La plupart du temps, lorsqu’une femme vit une fausse-couche, elle a envie de comprendre ce qui s’est passé. Mais beaucoup n’obtiennent pas d’explication de la part de leur médecin. Ne sachant pas ce qui est arrivé, elles peuvent se mettre à culpabiliser, parce qu’elles pensent être responsable de cette fausse-couche.

Et certaines remarques que l’on peut vous faire contribuent à ressentir cette culpabilité. Je vais vous partager les principales idées reçues que j’ai pu entendre :

 

Idée reçue n° 1 : ne pas manger épicé 🌶

A part vous brûler la bouche et autres désagréments physiques, si vous n’en avez pas l’habitude, si vous avez aimer manger épicé, ne vous en privez pas ! Si certaines épices peuvent avoir un effet abortif, il faudrait en consommer de très fortes doses pour qu’elles aient un effet.

 

 Idée reçue n° 2 : il faut arrêter de faire du sport quand on est enceinte 🏃‍♀️

Au contraire, conserver une activité physique est important pendant la grossesse. Il vous faudra probablement l’adapter et cela semble plutôt censé de penser que ce n’est pas le moment de préparer un marathon si vous n’êtes pas sportive à la base. Quoi, que, il paraît que l’accouchement demanderait un effort aussi intense que si l’on avait couru un marathon.
Dans tous les cas, écoutez ce que vous dit votre corps et si vous avez besoin de repos, prenez-le.

 

Idée reçue n° 3 : le stress pourrait provoquer des fausses-couches 🤯

C’est une patiente que j’ai vue dernièrement qui m’a rapporté cette idée reçue. Elle venait d’apprendre sa grossesse, et sans savoir pourquoi, elle s’est mise à faire de grosses crises d’angoisse et à avoir peur de faire une fausse-couche. Sachant que c’était la première fois qu’elle était enceinte, elle n’a pas compris pourquoi elle était si angoissée et a parlé de ce qu’elle vivait à quelques personnes qui ont fini par lui dire qu’à force d’avoir peur de faire une fausse-couche, cela allait finir par lui arriver.
Vraiment ? Donc, si je reprends : vous connaissez une femme qui stresse à fond à l’idée de faire une fausse-couche. Que croyez-vous qu’il se passe quand vous lui dîtes que si elle continue d’avoir peur comme ça, elle va finir par en faire une ? J’imagine que déjà, elle va encore plus stresser à l’idée de stresser et d’avoir peur, mais en plus, elle va culpabiliser parce qu’elle ne pourra pas gérer son stress !
Alors imaginer le poids de la culpabilité si effectivement, elle vit une fausse-couche après ça. C’est le genre de chose qui peut peser toute la vie sur la conscience d’une personne alors qu’il n’y a aucun lien. Ce n’est pas pas parce que vous avez peur de faire une fausse-couche que vous allez en faire une. Alors, oui, bébé peut ressentir votre stress, puisqu’il est connecté aux émotions de la mère, mais cela ne provoquera pas de fausse-couche.
Comme cette femme, avez-vous eu des conseils qui au lieu de vous rassurer, n’ont fait qu’augmenter votre stress et votre anxiété ?

 

Idée reçue n° 4 : le sexe 👩‍❤️‍💋‍👨 👩‍❤️‍💋‍👩

(on notera que les smileys ne sont pas forcément appropriés mais je n’en ai pas trouvé qui pouvait convenir 🙃)

Selon certaines personnes, faire l’amour pendant la grossesse nuirait au bébé et pourrait lui faire mal. Ce n’est absolument pas le cas, le bébé est bien protégé. Et même si l’orgasme peut causer de légères contractions, on a aussi évoqué le fait que les bébés pouvaient ressentir les émotions de leur mère, qu’elles soient négatives ou positives.
Alors, n’allez pas vous dire que bébé a conscience que vous êtes en train de faire l’amour, mais lorsque vous êtes en train de le faire, vous libérez des hormones telles que l’ocytocine, l’endorphine ou la sérotonine, qui vous font vous sentir bien, et le bébé aussi par la même occasion !
Donc, sauf si votre gynécologue ou votre sage-femme vous l’a interdit, surtout, ne vous en privez pas !!

 

Idée reçue n° 5 : attendre pour retomber enceinte ⏸

Il n’y a pas de raison d’attendre pour retomber enceinte après une fausse-couche. Votre corps ovulera de façon habituelle et vous aurez vos règles si l’ovule n’est pas fécondé. Donc si vous vous sentez prête à retomber enceinte, vous pouvez recommencer les essais 😀

 

Idée reçue n° 6 : laisser tomber après 3 fausses-couches ❌

Mais alors, pas du tout ! Cela peut hélas arriver de faire plusieurs fausses-couches à la suite, ou d’enchaîner plusieurs fausses-couches et une interruption médicale de grossesse comme j’ai pu le vivre, mais cela ne veut pas dire que vous ne mènerez jamais une grossesse à terme. De nombreuses femmes ont pu vivre cette situation et ont eu un bébé en parfaite santé après cela.

 

Idée reçue n° 7 : ne pas parler du fait qu’on est enceinte 🤫

Ceci n’est pas vraiment une idée reçue, mais que vous parliez ou non de votre grossesse, cela n’aura pas d’impact sur le fait de faire une fausse-couche.
Pensez aussi que vous êtes la seule à savoir quand et à qui vous avez envie d’annoncer que vous êtes enceinte. Vous n’avez aucune obligation d’attendre la fin du 1er trimestre de grossesse pour l’annoncer, d’ailleurs, je vous en parle dans ma vidéo précédente sur le 1er trimestre de grossesse.

 

Bonus !! L’allaitement provoquerait des fausses-couches 🤱

(voilà, c’est celle-ci que j’ai oubliée, un comble pour moi qui ai allaité plus de 5 ans !!)

C’est une idée reçue souvent entendu en consultation, le fait que l’allaitement empêcherait de tomber enceinte ou provoquerait des fausses-couches. Sachez d’une part que l’allaitement peut retarder le retour de couche, mais uniquement sous certaines conditions (et il vaut mieux, malgré tout, se protéger si on ne souhaite pas de nouvelle grossesse), d’autre part, quand vous êtes enceinte, il peut provoquer de légères contractions, mais ce n’est pas systématique.

 

Cette vidéo est à présent terminée, j’aurais pu vous partager d’autres idées reçues, alors si vous êtes curieuse, demandez-les moi en commentaire 😉

J’aimerais beaucoup que vous me fassiez part des idées reçues auxquelles vous avez été confrontées et comment vous avez vécu ces moments-là.

 

Si vous pensez que vous rencontrez des difficultés à gérer votre anxiété ou votre stress à l’idée de faire une fausse-couche, vous pouvez prendre rendez-vous avec moi pour une session découverte, nous en discuterons et nous verrons de quelle façon nous pouvons travailler dessus. Le lien est dans la description.

 

Si cette vidéo vous a aidée à vous sentir plus sereine face aux idées reçues qui circulent sur la fausse-couche, n’hésitez pas à la liker et à la commenter. Pensez aussi à la partager si vous pensez qu’elle pourrait aider une de vos amies. En vous abonnant à ma chaîne, cela m’aide à partager ces messages aux mamans et futures mamans.

À bientôt.

Carine Flutte psychologue

Et si on se rencontrait ?

Séance découverte

 

Des émotions qui surgissent au cours de la grossesse, un accouchement qui ne vous correspond pas et vous laisse un goût amer, vous vous sentez démuni.e devant les pleurs de votre bébé ou devant les remarques que vous fait votre entourage.

Prenez rendez-vous pour faire le point pendant 30 minutes et voir si nous pouvons travailler ensemble.