Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

Accompagnement de la femme enceinte, L’HypnoNatal®

 

Dans cet article sur l’accompagnement de la femme enceinte, je réponds aux questions que vous avez eues suite à la vidéo qui expliquait ce qu’était l’HypnoNatal® 🤰

Pour qui est-ce, combien de temps ça dure, comment s’organiser, qu’est-ce qu’un état de conscience modifié, quid de la douleur, … ?

Vous pouvez également retrouver plus d’informations en consultant le site de Lise Bartoli

Vous pouvez soit regarder la vidéo, soit lire le texte qui se trouve en-dessous.

 

Le texte de la vidéo :

Accompagnement de la femme enceinte, L’HypnoNatal®

 

Dans ma dernière vidéo, je vous partageais une façon d’accompagner la femme enceinte, qui s’appelle l’HypnoNatal®. Suite à cette vidéo, j’ai eu beaucoup de questions de votre part, alors, j’ai eu envie de préciser certaines choses.

Je suis Carine Flutte, je suis psychologue et sur ma chaîne Youtube, je vous partage des pistes de réflexion et des conseils sur la maternité et le parentage proximal. Pensez à vous abonner et à cliquer sur la cloche pour être notifié.e à chaque nouvelle vidéo.

 

Qu’est-ce qu’un état de conscience modifié ?

Certaines personnes, m’ont dit qu’elles avaient du mal à comprendre ce que ça pouvait être un état de conscience modifiée alors je vais vous donner un exemple que j’aurais dû vous donner la dernière fois.

Imaginez que vous êtes assise dans un train. Le train démarre et petit à petit vous êtes comme bercée par le mouvement du train. Vous regardez défiler le paysage et vous n’avait pas les pensées fixées sur quelque chose. Au contraire, vous êtes perdue dans vos pensées. Et bien, c’est un peu ça, un état modifié de conscience.

 

Et en pratique ?

Ensuite, vous aviez des questions d’ordre plus pratique. Vous vouliez savoir combien il y avait de séances, comment elles s’organisaient. Alors au minimum, il y a quatre séances. Si vous en ressentez le besoin, on peut en discuter pour en rajouter une. A priori ça ne va pas au-delà de cinq séances, parce qu’on n’est pas dans un travail thérapeutique à proprement parler. On est dans un accompagnement pour que vous puissiez vivre au mieux votre grossesse et votre accouchement.

Au niveau des séances, il va y en avoir environ une par mois. On va prendre la DPA (date prévue d’accouchement), puis on va caler une séance un mois environ avant cette date-là. Puis on remonte ainsi vers le début de la grossesse pour caler une séance par mois. Ce qui fait que vous commencez cet accompagnement vers le quatrième ou le cinquième mois de grossesse.

Pendant les séances, on va prendre le temps de faire connaissance, surtout au départ, de bien s’installer. On va faire en sorte qu’il y ait une confiance entre nous. La première séance est souvent un peu plus longue et on va compter à peu près 1h à 1h30 par séance.

 

Vous aussi, vous avez du travail !

Entre les séances, vous aurez des exercices à faire. Il me semble important de les faire parce que c’est en pratiquant de façon régulière ces exercices que nous aurons vus ensemble, que vous gagnerez en autonomie et en confiance. Or, le but de cet accompagnement, c’est que vous puissiez aller en confiance vers votre accouchement.

C’est vous qui voyez le temps que vous avez envie de consacrer ou que vous pouvez consacrer, à ces exercices. Pour certaines, ce sera un peu de temps chaque jour.  Pour d’autres ça sera plus compliqué, peut-être parce que vous serez épuisée en rentrant du travail par exemple. Dans tous les cas, c’est à vous de juger quel est le meilleur moment pour vous pour faire ces exercices et à quel rythme.

 

Le plaisir, c’est important

Pensez à prendre plaisir à faire ses exercices parce que c’est un travail que vous allez faire pour aller à la rencontre de votre bébé. Ça doit rester un moment de joie, un moment, de quiétude, de bonheur.

 

Un accompagnement adapté à chacune

C’est un accompagnement qui convient quelle que soit la situation.  Que ce soit votre premier enfant ou que vous en ayez déjà eu, il est tout à fait adapté.

 

Est-ce que c’est une méthode qui permet d’apprendre à gérer sa douleur ?

J’ai aussi eu des questions par rapport à la gestion de la douleur.
Il faut savoir que, lors du travail, les contractions peuvent être vécues comme des vagues. L’intensité monte progressivement, jusqu’à atteindre un sommet, puis la vague passe.

Si la femme a la possibilité de faire ce qu’elle sent qui est ok pour elle, avec un minimum de stimulations extérieures, elle est tout à fait en capacité de gérer ces contractions en se mettant dans sa bulle.

Toutefois, ce n’est pas possible pour tout le monde. Parfois, on a besoin de se rassurer en se disant qu’on a une technique/une méthode en particulier pour gérer ces contractions.

C’est là, que l’HypnoNatal® peut intervenir en apprenant à se mettre dans un état modifié de conscience. Mais on va aussi travailler sur des douleurs que vous pouvez avoir au cours de votre grossesse, comme par exemple des crampes.

 

Ce qui joue aussi sur le ressenti de la douleur :

Alors, c’est vrai que la gestion de la douleur au niveau physique peut sembler être quelque chose de primordial dans la grossesse puis l’accouchement.

Cependant, il ne faut pas oublier que le stress, les peurs et les angoisses jouent énormément sur le ressenti de la douleur.

Je l’ai déjà dit dans la précédente vidéo, mais les exercices faits au cours des séances en HypnoNatal® permettent de travailler afin que vous puissiez vous sentir plus sereine, que vous puissiez évacuer ce qui a besoin d’être évacué.

On ne va pas pouvoir tout voir dès la première séance, il va y aller petit à petit. C’est important de respecter le rythme de progression, mais aussi votre rythme à vous.

 

Vous sentez-vous prête pour un accompagnement en HypnoNatal® ?

Maintenant que vous en savez un peu plus avec cette seconde vidéo, est-ce que vous pensez pouvoir envisager cet accompagnement si vous êtes enceinte, ou reste-t-il des questions, des appréhensions ?

Si vous êtes partante, je vous invite à me contacter par mail ou via ma page Facebook pour que nous en discutions.

Si vous hésitez, contactez-moi aussi, c’est important de voir ce qui pourrait vous bloquer. Dans tous les cas, mon but est que vous puissiez vous sentir totalement en accord avec cette façon de faire si vous choisissez de la suivre.

 

Cette vidéo est à présent terminée, pensez à la liker, à la commenter. Si vous connaissez des femmes enceintes, pensez à la leur partager pour leur faire découvrir cette façon de les accompagner qu’elles ne connaissent peut-être pas.

A bientôt !

Carine Flutte psychologue

Et si on se rencontrait ?

Séance découverte

 

Des émotions qui surgissent au cours de la grossesse, un accouchement qui ne vous correspond pas et vous laisse un goût amer, vous vous sentez démuni.e devant les pleurs de votre bébé ou devant les remarques que vous fait votre entourage.

Prenez rendez-vous pour faire le point pendant 30 minutes et voir si nous pouvons travailler ensemble.