Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

Fête des mères et mea-culpa

Aujourd’hui, C’est la fête des mères et je dois faire un mea-culpa.

Oui… Aujourd’hui, c’est la fête des mères et j’ai découvert quelque chose.

Certaines femmes attendent quelque chose de la part de leur conjoint pour la fête des mères. Elles attendent donc un cadeau de la part de leur enfant, mais également un cadeau de la part de leur conjoint.

 

Un moment de perplexité

Alors, j’avoue, cela m’a laissée perplexe. Je n’avais jamais envisagé que mon mari puisse m’offrir un cadeau ce jour-là !
Que mes enfants m’offrent un dessin, pas de souci, ça me fera plaisir (comme à chaque dessin en fait). Que mon mari leur rappelle que c’est la fête des mère et les accompagne pour qu’ils aient une attention pour moi, pourquoi pas, c’est vrai qu’ils sont petits et n’ont aucune conscience que cela peut être la fête des mères.

On pourrait aussi se questionner sur cette fête-là, quelle est sa signification pour les enfants qui ont perdu, n’ont pas connu leur maman ou qui vivent avec leurs papas, pour les enfants dont les parents sont toxiques, maltraitants, mais là n’est pas le sujet.

Mais que mon mari m’offre quelque chose… hum, je crois que ça me mettrait presque mal à l’aise (j’exagère un poil, je crois). J’offre quelque chose à ma propre mère, mon mari offre quelque chose à sa mère. Bon j’avoue, nous ne le fabriquons pas, même si ce serait peut-être encore plus apprécié.
Ce que ça vient chercher en moi, c’est que je ne suis pas sa mère et je ne tiens pas à ce qu’il puisse envisager ça comme ça.

 

Essayer de comprendre

Alors, pour essayer de comprendre, j’ai cherché à lire des témoignages, j’ai discuté avec une amie chère qui me permet toujours de voir les choses sous un autre angle. Un grand merci à elle.

Et j’ai compris, j’ai compris plusieurs choses.
Le fait que certaines femmes souhaitent que leur conjoint leur offre un cadeau pour la fête des mères peut être un besoin de reconnaissance de tout ce qu’elle pouvait faire et donner en tant que mère. En leur offrant ce cadeau, ils leur montrent qu’ils se rendent compte de leur implication quotidienne auprès de leurs enfants.
Pour d’autres femmes, cela serait comme une victoire à célébrer, après un long parcours en PMA. Surtout, ne pas oublier ce qu’elles ont traversé et enduré.
Enfin, est-ce que cela pourrait être envisagé comme une sorte de rite de passage anthropologique comme suggéré par mon amie ?

Un équivalent matrescent d’un anniversaire ?

Un couple de parents qui se célèbrent l’un l’autre en fait, dans leur parentalité.

 

Et la symbolique dans tout ça ?

C’est vrai que cela continue à me questionner, surtout par rapport à la symbolique du couple. Quel est le rapport entre ces deux parents ?

On peut se demander, si on regarde l’analyse transactionnelle selon Eric Berne, quel est le rapport entre le deux conjoints, surtout si vous avez tendance à dire « j’en ai marre qu’il me prenne pour sa mère ! ». Est-ce un rapport adulte – adulte ou plutôt un rapport parent – enfant ?

Si vous ne connaissez pas l’analyse transactionnelle, je peux développer ceci dans un prochain article ou une prochaine vidéo, n’hésitez pas à me le dire 😊

Je pourrais développer aussi le côté plus psychanalytique avec le petit garçon qui couche avec sa mère, mais je n’aime pas forcément m’appuyer sur la psychanalyse, avec laquelle j’ai souvent du mal à me reconnaître.

 

Fêtes des mères et mea-culpa ?

En fait, je vous partage ici plutôt un questionnement face à la réaction que j’ai pu avoir. Je n’ai pas spécialement de réponse à apporter, et si cela convient aux deux personnes qui constituent le couple, après tout, c’est sans doute le plus important.

Peut-être que ce questionnement est maladroit. Si je vous ai blessée, sachez que le but n’était pas là et je suis tout à fait ouverte à la discussion.

il y a sûrement plein d’autres façons de voir les choses, qui ne me sont pas forcément venu à l’esprit. Et si vous me partagiez ce que représente la fête des mères pour vous ? Attendez-vous quelque chose ?

 

PS : à l’origine, je pensais simplement faire un post sur ma page Facebook, mais j’avais envie de pouvoir revenir sur cette réflexion et voir comment je pouvais évoluer dessus, du coup, j’en ai fait un article de blog.

Et si on se rencontrait ?

Séance découverte

 

Des émotions qui surgissent au cours de la grossesse, un accouchement qui ne vous correspond pas et vous laisse un goût amer, vous vous sentez démuni.e devant les pleurs de votre bébé ou devant les remarques que vous fait votre entourage.

Prenez rendez-vous pour faire le point pendant 30 minutes et voir si nous pouvons travailler ensemble.