Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
Aujourd’hui, j’ai envie de partager un moment de bonheur que j’ai vécu hier soir.

 

Les journées d’école et de crèche sont en général très fatigantes pour mes enfants. Hier soir donc, mes enfants étaient totalement épuisés. Après la routine habituelle bain, pyjama, brossage de dents et histoires, ils se sont rapidement endormis, l’un en tétant, l’autre en me tenant la main.

 

Quand ça se passe comme ça, je me réjouis de pouvoir passer une soirée tranquille, de pouvoir souffler un peu. J’en profite également pour réaliser une partie de tous ces projets que j’ai en tête, ce que je ne peux faire que quand j’ai la possibilité d’avoir un peu de temps calme devant moi. En plus, mon mari était absent hier soir, du coup, je n’avais à me préoccuper que de moi.

 

Mais après avoir posé le plus petit sur son matelas au sol, j’ai ressenti une telle atmosphère de sérénité et de calme dans cette chambre d’enfant plongée dans la pénombre, que j’ai décidé de rester quelques minutes de plus pour en profiter.

 

Je suis restée assise entre le lit de l’un et le matelas de l’autre et je les ai écoutés respirer. J’ai écouté cette respiration posée et tranquille, j’ai ressenti cette confiance dans l’abandon et en même temps, j’ai ressenti la force qui s’en dégageait. Tout ce dont j’avais envie à ce moment-là, c’était de fermer les yeux et de calquer ma respiration sur la leur, juste profiter de ce moment de bonheur et de paix qui m’était donné, c’était tellement agréable de les écouter dormir ainsi.

 

 

Finalement, plutôt que de suivre le rythme effréné (et habituel) de mes journées, j’ai pu bénéficier d’une parenthèse très apaisante.

 

J’ai l’intime conviction qu’il faut prendre conscience que certains moments sont des moments privilégiés. Il faut accepter de lâcher prise, accepter de ne pas pouvoir faire tout ce qu’on a prévu, pour profiter de ces pauses ressourçantes.

 

Et vous, quels moyens avez-vous trouvés pour vous poser, vous ressourcer ?